Stéphane Le Foll présente le Forum Biocontrôle

A l'occasion de la journée mondiale de la Terre, Stéphane Le Foll a réuni à la Cité des Sciences et de l'Industrie les acteurs de la filière du biocontrôle (entreprises, organisations professionnelles agricoles, parlementaires, associations, etc) pour identifier les leviers du développement de cette filière et pour promouvoir l'utilisation des produits de biocontrôle en agriculture. Environ 250 personnes représentant entre autre plus 120 entreprises ont participé à ces rencontres.

 

Stéphane LE FOLL a rappelé l'étendue des solutions offertes aux agriculteurs par la mise en place de stratégies de biocontrôle :

-      macroorganismes (ex larves de coccinelles contre les pucerons ou insectes prédateurs contre le cynips du châtaignier),

-      microorganismes (bactéries, champignons),

-      médiateurs chimiques (phéromones utilisées pour la lutte contre les insectes par confusion sexuelle),

-      les substances naturelles notamment les produits à base d'algue ou les préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) comme le «purin d'ortie ».

Le Ministre a invité les participants du forum à être les porte-paroles du biocontrôle, à le développer et le diffuser largement. « Il faut que ces techniques pionnières soient soutenues pour une ambition politique forte et qu'elles constituent une des briques de la mise en place d'une agriculture durable et d'une alimentation saine et diversifiée ».  Il a indiqué que la révision du plan Ecophyto, qui vise à réduire l'usage de la lutte chimique contre les agresseurs des cultures, intégrera les conclusions de cette journée.

Le Ministre a profité de cette journée pour rappeler que l'utilisation des produits de biocontrôle s'inscrit dans le cadre du projet agro-écologique pour la France, dont l'objectif est, pour l'agriculture française, de viser la performance économique, performance écologique et sociale. Le Ministre s'est félicité des nombreuses actions déjà  menées dans le cadre du plan Ecophyto, pour soutenir le biocontrôle et préserver la santé des agriculteurs, des consommateurs et de l'environnement. Il a à ce titre rappelé que des avancées figuraient dans le projet de loi adopté la semaine dernière par l'Assemblée Nationale et le Sénat en première lecture.

  • 24/04/2014
  • Vues : 28
  • Vote : 0