Trafic de viande de cheval : Guillaume Garot fait le point sur la situation

Une enquête conduite sous l’autorité du procureur général de Marseille a débouché sur une vaste opération lancée mardi 12 décembre au matin dans 11 départements français, mobilisant une centaine de gendarmes sur un trafic de viande de cheval entrée dans la chaîne alimentaire alors que ces chevaux étaient impropres à la consommation du fait de la falsification probable de leurs documents d’identité. Cette affaire concerne des départements du sud de la France. L’opération en cours vise à démanteler un trafic organisé dont l’ampleur (y compris dans d’autres pays) sera déterminée par les résultats de l’enquête.

Le procureur général de Marseille diligiente et conduit l’enquête. Les services du ministère, en particulier la brigade nationale d’enquête vétérinaire et phytosanitaire interviennent dans ce cadre sous l’autorité directe du procureur.

  • 16/12/2013
  • Vues : 154
  • Vote : 0

Recherche par mots clés associés

  • abattoir
  • cheval
  • guillaume garot
  • trafic
  • viande